le 35
Banire

Bienvenue au 35
Psychothérapies et Bien-Être

Tina raconte comment l'EFT l'a aidée à sortir d'une situation de harcèlement


Il y a quelques semaines j’ai fait une séance EFT avec Sabine.  Je voulais qu’on « traite » un gros problème dû à des harcèlements de mon père, pendant toute ma vie.  Surprise ma coache a embrayé sur ma maman ???? Mon père étant mort depuis deux ans, il est vrai que maman « copie » un peu papa et me critique, contredit, bref me traite comme une « débile » exactement comme le faisait mon père.
 
Bon.  On embraye sur maman.  Je ne peux pas rendre la séance du fait que lorsque je suis « en traitement », je suis dans un état « second » entièrement à l’écoute de ma coache et je n’ai plus conscience de mon existence. 
 
Je peux quand même dire que grâce à Sabine j’ai découvert quelque chose que j’ignorais sur maman.
En tapotant des phrases sont arrivées à propos du fait que maman me critique dès que je sors des chemins battus : genre je ris aux éclats, je déteste m’habiller BCBG, je me fais soigner par homéopathie (des « rebouteux » pour ma famille ( ?)), je dessine, je crée des bijoux, je fais des traductions de l’EFT etc… et JAMAIS je n’ai un compliment de ma mère à propos de ce que je fais ou crée.
 
Sabine alors m’a fait répéter des phrases (qui venaient de son intuition) qui m’ont éclairée : maman étant aussi sous le joug despotique de papa, elle a dû abandonner le tennis, a arrêté la couture, la natation etc.. du fait que papa la voulait disponible pour lui et quand il le voulait.  Donc Sabina m’a fait comprendre, tout en tapotant, que ma pauvre maman peut-être ……m’enviait ma liberté de créer et de prendre ma liberté par rapport à mon compagnon (qui lui aussi est très productif d’ailleurs).
 
Pendant que nous tapotions, mon compagnon m’a appris que maman avait téléphoné deux fois ! Mais pas du tout à l’heure à laquelle elle appelle d’habitude ! 
 
Sabine m’a expliqué que l’EFT « travaille énergétiquement » sur les personnes et les conflits et en effet cela s’est passé pendant la séance, maman a téléphoné deux fois.
 
Depuis, nos rapports ont fort changé.  Je ne suis plus « crispée » quand je vais la voir et du coup quand elle me critique, j’ose maintenant lui dire gentiment voire avec humour « dis, maman, tu arrêtes de tout critiquer  » et tout cela se fait sans accrocs. 
 
Ce n’est pas encore le Nirvana mais nous nous sommes rapprochées toutes les deux c’est-à-dire que je n’ai plus peur d’aller la voir (peur d’ENCORE me faire critiquer etc.), je suis nettement plus en paix et donc énergétiquement ….elle aussi.
 
Merci Sabine
Gros bisous
Tina