le 35
BaniŤre

Bienvenue au 35
Psychothérapies et Bien-Être

L'analyse transactionnelle en psychothérapie

L'analyse Transactionnelle, ou AT, méthode et modèle crée par Eric Berne, dans les années 50, est utilisée en psychothérapie aussi bien d'adultes que d'enfants. Sans revenir sur les grands principes qui sous tendent la méthodologie, on peut dire simplement que l'AT est une théorie de la communication; elle permet d'analyser les transactions qui s' établissent entre le client et le thérapeute.

La psychothérapie devient une relation où la personne œuvre à l'accomplissement d'un changement personnel, et où le thérapeute l'assiste dans ce processus.

La parole et le dialogue sont les outils privilégiés de la thérapie en AT.

Pour commencer, les deux protagonistes, le client et le thérapeute vont définir ensemble un contrat: celui-ci a plusieurs fonction :

  • il précise en termes opérationnels le changement souhaité, la direction vers laquelle le client désire aller.

  • il détermine l'action que le thérapeute peut mettre en place avec le client :

    • en fonction l'état des lieux de la personnalité du client, des ressources de celui-ci, de ses possibilités de changement, et de son désir ,

    • en fonction de la nature et des sources du problème

L'action va se dérouler, parfois en quelques séances, parfois à plus long terme , quelques semaines, quelques mois, rarement au delà de deux à trois ans.

Après l'étape du contrat, la thérapie se poursuit vers la résolution du problème causé : le modèle AT est dit décisionnel car un des postulats de base de la théorie est que l'enfant, même en très bas âge, est capable de prendre des décisions de vie appelées décisions de scénario, qui influenceront les étapes de croissance et de développement de la personne adulte. Ces décisions précoces peuvent être changées. Le psychothérapeute aide le client à se reconnecter à la partie de lui-même qui, dans son enfance, a pris ces décisions, jugés négatives pour la vie d'aujourd'hui, puis l'aide à effectuer la correction de ses décisions par différentes techniques :

  • travail émotionnel,

  • prise de conscience,

  • modélisation,

  • mise en place de nouvelles permissions...

Ce processus appelé redécision permet à la personne de changer très concrètement sa vie actuelle dans le sens qui lui convient, mais surtout d'être plus dans la liberté de choisir sa destinée, ceci, dans la conscience, la spontanéité, trois concepts qui définissent l'autonomie pour Eric Berne, et ceux qui pratiquent l' AT.

Au delà de cette théorie et des techniques thérapeutiques spécifiques, les thérapeutes en AT travaillent également sur un certain nombre de notions :

- Les sentiments authentiques et parasites: leur différenciation permet au client de se réapproprier sa vie émotionnelle et affective, son monde intérieur. Il se retrouve plus complètement lui-même et tend à moins attribuer le pouvoir à l'extérieur en reprenant sa pleine responsabilité.

- Le scénario existentiel : il s'agit de l'ensemble du plan de vie, y compris la définition de son Moi, que la personne choisit dans son enfance lorsqu'il est soumis aux contraintes éducatives ou traumatiques au cours de son développement.

- La résolution des impasses : parfois, la personne se trouve confrontée à des impossibilités de changement. C'est dans ces moments qu'elle traîne, que la thérapie n'avance plus comme elle le devrait, que la personne oppose des résistances (terme bien connu des psychanalystes) La résolution des impasses, inspirées du travail en Gestalt des Goulding, mais aussi d'autres thérapeutes spécialisés en AT, permet, en déposant le problème dans des espaces séparés physiquement de la personne, de comprendre et aussi de résoudre le problème lié à l'impasse. (processus de conscience - processus de redécision)

Des impasses de différents types peuvent être traitées par ces techniques, comme les impasses prénatales, par exemple. Le thérapeute utilisera dans ce cas des techniques plus régressives, émotionnelles, ou corporelles, selon sa connaissance de ces techniques.

En illustration,

Un travail de résolution d'impasse :

- Personnellement, j'utilise avec succès la constellation familiale, technique nouvelle élaborée par Bert Hellinger, où l'on dispose dans l'espace des représentants des différentes parties du problème, au profit de la résolution du problème : constellations prénatales, constellations de naissances, groupes thérapeutiques où l'on peut explorer les émotions et pensées qui ont été présentes depuis la tendre enfance.

L'important sera, pour le thérapeute, de tenir compte des questions de transfert et de contre-transfert, des différents systèmes, de l'appartenance culturelle ou socio-économique, des composantes corporelles, du sens (ou aspect spirituel) de la personne ainsi que de toute autre dimension pertinente à son travail.

Pour plus de renseignements, consulter la bibliographie en analyse transactionnelle publiée sur les sites amis .

LIEN : www.assobat.be